La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

À propos de

La Global Water Initiative (GWI) vise à améliorer les politiques de la gestion de l'eau, à travers la recherche, le renforcement des capacités et l'apprentissage collectif, pour promouvoir une production agricole durable et une meilleure sécurité alimentaire. La GWI est financée par la Fondation Howard G. Buffett.

La GWI en Afrique de l'Ouest est l'un des trois programmes régionaux au sein de la Global Water Initiative, parallèlement à la GWI en Afrique de l'Est et la GWI en Amérique centrale.

La vision et la mission de GWI

Chacun des programmes régionaux de la GWI se concentre sur des questions légèrement différentes – pour traduire leurs spécificités régionales et nationales – néanmoins, globalement, nous partageons tous la même vision et la même mission :

Vision de la GWI: L'eau est utilisée d'une manière efficace et équitable, ce qui permet aux agriculteurs d'améliorer la sécurité alimentaire, de devenir plus résilients et de subvenir à leurs besoins, ceux de leurs communautés et du monde grâce à leur production agricole.

Mission de la GWI: Améliorer la sécurité alimentaire mondiale en donnant aux agriculteurs de meilleures conditions pour accéder, gérer et utiliser les ressources en eau pour une production agricole durable.

GWI en Afrique de l'Ouest

La GWI en Afrique de l'Ouest travaille à la réalisation de cette vision et cette mission en se concentrant sur les barrages et la production rizicole des petits exploitants dans les périmètres irrigués à grande échelle du Burkina Faso, de Guinée, du Mali, du Niger et du Sénégal.

Le travail GWI est divisé en deux phases, la première phase (2008-2012) s'est focalisée sur la GIRE (Gestion Intégrée des Ressources en Eau) et l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH), la deuxième phase (2013-2017) met l'accent sur «l'eau pour l'agriculture». Pour obtenir un complément d'information concernant les projets sur lesquels nous travaillons et où – voir  « Notre travail »  et « Où nous travaillons ».

Français