La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Approvisionnement durable en eau

C'est l'accès à l'eau potable qui décide si un bébé vivra au-delà de sa première année, si sa mère le verra grandir en bonne santé, si les enfants vont à l'école, si les familles peuvent manger à leur faim et gagner leur vie. C'est la raison pour laquelle nous voulons tout mettre en œuvre pour que les populations vulnérables de l'Afrique de l'Ouest aient un accès fiable à l'eau potable. Cela veut dire améliorer:

Français
L'aspect humain compte : De l'eau potable pour toujours

L'accès – (de manière à ce que les gens passent moins de temps à aller chercher de l'eau):

  • L'approvisionnement en eau devrait être illimité et ininterrompu.
  • La distance à parcourir pour aller chercher de l'eau devrait être inférieure à 500 m. (but fixé par les indicateurs définis dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement).
  • Les files d'attente devraient être raisonnables, ce qui veut dire qu'il devrait y avoir suffisamment de points d'eau (les normes varient, mais en principe il faut compter un robinet public ou une pompe manuelle pour 250 à 500 usagers).
  • Le trajet aller-retour pour aller chercher de l'eau devrait prendre moins d'une demi-heure. Des recherches menées par l'Organisation mondiale de la santé montrent que la consommation d'eau d'un ménage diminue rapidement si le trajet aller-retour prend plus d'une demi-heure.

La qualité de l'eau – (de manière à ce que les gens soient sûrs de toujours boire de l'eau propre):

  • Les gens devraient boire de l'eau d'une source protégée.
  • La qualité de l'eau devrait être conforme aux normes nationales ou internationales en matière d'eau destinée à la consommation.
  • L'eau potable devrait être manipulée et stockée avec soin.

Nous avons cherché à faire participer la population locale à la conception, la mise en œuvre et le suivi des systèmes durables d'approvisionnement en eau, en vue d'améliorer l'accès à l'eau et sa qualité. Parmi les technologies utilisées figurent les forages, les puits protégés et les barrages en terre

. Nous nous sommes aussi efforcés de prodiguer des conseils sur les meilleures pratiques en matière de consommation d'eau et d'installations de stockage de l'eau dans les ménages.

Enfin et surtout, nous avons soutenu de bons systèmes de gestion de l'approvisionnement en eau. Ceux-ci dépendent de structures de comités aussi bien traditionnels que modernes et sont liés aux pouvoirs publics décentralisés et au secteur privé d'une manière qui renforcera la durabilité à long terme des services d'approvisionnement en eau. Nous nous sommes concentrés sur trois thématiques clés pour de bons systèmes de gestion de l'eau:

  • Faire que la décentralisation soit propice à la GIRE: Les services d'eau durables sont gérés par la communauté

Les élus locaux sont désormais légalement responsables des services d'eau et, par conséquent, ils doivent participer à toute discussion ayant trait aux systèmes locaux de gestion de l'eau.

  • Permettre aux communautés de faire des choix techniques éclairés en matière d'infrastructures: La participation revêt une importance cruciale

Outre la garantie de la qualité de la construction, les communautés et les prestataires de services techniques doivent d'abord comprendre les choix technologiques, leurs coûts sur toute la durée de vie, les compétences d'entretien et le soutien extérieur requis, afin de garantir la durabilité à long terme des structures hydrauliques. La GWI a mis au point des guides et des outils pratiques ayant trait au choix technique, à la conception, à la construction et au S&E, pour veiller à ce que des solutions appropriées soient sélectionnées puis mises en œuvre avec la participation des usagers et des autorités décentralisées concernées.

  • Unir les usagers pour garantir la durabilité: Le financement sur la durée de vie doit être pris en compte dès le début du projet

L'approvisionnement en eau n'est pas financé au niveau central par le gouvernement, par conséquent les usagers doivent payer leur eau et doivent aussi savoir à quelle hauteur contribuer afin de garantir la durabilité des services (p. ex. couvrir le coût de l'entretien, des pièces de rechange, etc.). Mais, dans le même temps, il est parfaitement inutile d'avoir un bon plan de gestion et des infrastructures hydrauliques bien construites si personne n'a les moyens financiers de s'offrir l'eau ainsi fournie.

En nous concentrant sur les trois thématiques qui précèdent, nous nous efforçons d'améliorer l'accès et la qualité de l'eau, pas seulement maintenant mais pour toujours. Dans cette section, vous trouverez des comptes rendus de projet et des outils techniques issus de notre programme d'approvisionnement en eau en milieu rural.