La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Atelier de travail sur le foncier irrigué au Sahel (Task Force S2IP)

Atelier de travail sur le foncier irrigué (Task Force S2IP)
Langage de document: 
Français

Auteur(s): 
Workshop

Suite au forum « Forger la résilience et accélérer la croissance au Sahel et en Afrique de l’Ouest par la relance de l’agriculture irriguée » qui s’est tenu le 31 octobre 2013 à Dakar, les parties prenantes ont rédigé une déclaration dite « de Dakar » qui vise i) à augmenter de 600 000 ha la surface des terres irriguées dans six pays du CILSS; ii) à changer d’approche en proposant des planifications tenant compte de la diversité des solutions possibles, et en proposant des rôles clarifiés et complémentaires pour le public et le privé, y compris pour les 400 000 existant.

Une Task Force régionale a été mise en place. Organisée en 10 groupes de travail thématiques, elle est chargée d’opérationnaliser la déclaration de Dakar en définissant i) un cadre stratégique; ii) un plan d’action global ; iii) un document de projet régional qui permettra l’instruction d’un projet régional porté par le CILSS et financé par la Banque mondiale.

Dans ce contexte, et au titre du groupe de travail portant sur « la problématique du foncier et sa sécurisation », une étude a été commanditée sur le foncier irrigué et sa sécurisation dans les six pays concernés (Mauritanie, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad).

L’atelier des 8 et 9 juin 2015 tenu à Bamako a été construit pour présenter et discuter les résultats de l’étude, les enrichir, en favorisant un débat multi-acteurs (gestionnaires, irrigants, experts) lors de temps en séance plénière et en travaux de groupe. Il est le fruit du partenariat entre les institutions suivantes :

  • Le Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS)
  • La Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) – lead du GT foncier
  • Le Global Water Initiative (GWI) – co-lead du GT foncier
  • La Banque Mondiale
  • L’Agence française de développement (AFD) – co-lead du GT foncier
  • L’organisation pour l’agriculture et l’alimentation (FAO)

Date: 
Juin 2015

Editeur: 
GWI Afrique de l'Ouest