La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Comment nous travaillons

La GWI en Afrique de l'Ouest est mise en œuvre par un consortium constitué par IIED et l'UICN, et travaille principalement dans cinq pays : le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Le travail de la GWI en Afrique de l'Ouest est guidé par la vision et la mission de la GWI au niveau mondial. En effet, toutes les régions de la GWI s’efforcent d’engendrer un changement significatif par le biais d'un plaidoyer et d'initiatives politiques intégrés pour:

  • soutenir une gouvernance et l’élaboration de politiques plus efficaces à tous les niveaux pour garantir l'eau pour l'agriculture.
  • améliorer la qualité des connaissances et rendre les informations pertinentes accessibles aux exploitants familiaux, tout en optimisant l'utilisation et les pratiques de gestion de l’eau des principales parties prenantes.
Français

Notre approche multi-acteurs dans la pratique

La GWI en Afrique de l'Ouest est un programme de recherche-action, sur la base d'une approche participative multi-acteurs, qui sert de socle à notre plaidoyer.

En pratique, cela comprend notamment la mise en place de comités de suivi pour encadrer nos recherches ; les représentants sont issus des structures étatiques, de la société civile (principalement des producteurs) et de la recherche (voir Nos partenaires). Les comités de suivi sont constitués spécifiquement pour les besoins de chaque étude et regroupent généralement un maximum de 12 membres environ.

À mesure que la recherche avance, nous organisons des ateliers et des réunions avec un plus grand nombre de parties prenantes pour partager les résultats, tester nos conclusions et recueillir les impressions. Vous trouverez de plus amples informations sur les résultats de certains de ces ateliers sur nos pages Événements et vous pourrez consulter les communiqués d'atelier publiés suite à ces réunions dans notre rubrique Publications.

Les données ainsi consolidées, de manière participative et selon l’approche bottom-up, constituent notre référence pour le plaidoyer et le conseil technique que nous entreprenons en partenariat avec les différentes parties prenantes, y compris les gouvernements et les bailleurs de fonds.

Nos travaux sont guidés par les principes et les méthodes de la GWI pour mettre en œuvre le changement :

Nos principes

  • Préserver ou améliorer la qualité de l'eau tout en conservant son utilisation en tant que ressource limitée.
  • Développer et promouvoir des systèmes agricoles durables, tout en améliorant les connaissances et l'apprentissage social.
  • Valoriser les exploitants familiaux – et tout particulièrement les femmes – tout en améliorant le bien-être humain et en encourageant des moyens de subsistance durables.