La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Working papers/Études

Analyse des systèmes de production du périmètre irrigué de l'Anambé (barrages de Niandouba et Confluent, Sénégal)

Français

Le développement de l’irrigation fait partie des stratégies prioritaires dans les pays du Sahel pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. À l’heure où les gouvernements s’engagent, une fois de plus, à augmenter les superficies irrigables, il a semblé pertinent d’analyser, conformément aux lignes directrices de la CEDEAO, les résultats obtenus sur des grands périmètres aménagés dans les années 80 et 90 afin d’en tirer les leçons pour les aménagements futurs.

Réflexion stratégique sur la contribution des projets hydro-électriques au développement local durable des zones affectées par les barrages en Guinée

Français

Les aménagements hydroélectriques ont des impacts à long terme sur les personnes affectées par les projets (PAP), qu’elles soient déplacées ou hôtes. Des budgets sont prévus dans les plans de gestion environnementale et sociale et les plans d’action de réinstallation pour atténuer les impacts de ces projets sur les milieux biophysique et humain. Cependant, ces actions ponctuelles souffrent souvent de manque de suivi et de financement durable après les 2 ou 3 premières années de mise en opération.

Élaboration du profil et du dispositif de conseil et des conseillers agricoles pour la plaine aménagée de Bagré

Français

La Global Water Initiative (GWI), en partenariat avec Bagrépôle et l’Union des groupements de producteurs de riz de Bagré (UGPRB), a conduit en 2013 une étude diagnostique sur les moyens d’existence des exploitants de type familial. Cette étude a révélé que l’offre et la qualité du conseil agricole sur la plaine aménagée de Bagré, au Burkina Faso, n’étaient pas performantes ni adaptées aux besoins des producteurs. 

Étude comparative de la valeur actuelle du barrage de Sélingué et de la situation du bilan financier de l’État

Français

Cette étude réalise l'évaluation ex post de la richesse produite par le barrage de Sélingué au Mali, en dresse un bilan financier pour l'Etat et met en evidence les leçons à tirer pour une meilleure planification à l’avenir. Ce rapport entend contribuer à la réflexion régionale concernant les coûts et les bénéfices des grands barrages en Afrique de l'Ouest.

Analyse des systèmes de production du périmètre irrigué de Bagré (Burkina Faso)

Français

Le développement de l’irrigation fait partie des stratégies prioritaires dans les pays du Sahel pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. À l’heure où les gouvernements s’engagent, une fois de plus, à augmenter les superficies irrigables, il a semblé pertinent d’analyser, conformément aux lignes directrices de la CEDEAO, les résultats obtenus sur des grands périmètres aménagés dans les années 80 et 90 afin d’en tirer les leçons pour les aménagements futurs.

Diagnostic institutionnel des organisations paysannes de la zone du barrage de Sélingué au Mali

Français

Dans la zone du barrage de Sélingué, au Mali, GWI a initié en 2013 un processus participatif sur le conseil agricole dans la zone de l’Office de développement rural de Sélingué (ODRS) pour changer les relations entre les parties prenantes (ODRS et producteurs).

Étude sur l’expérience du conseil agricole dans les périmètres nouveaux (Kandadji, Famalé et Gabou) et anciens (Namardé Goungou et Konni) au Niger

Français

Au Niger, l’office national des Aménagements hydro-agricoles (ONAHA) a sollicité l’appui de GWI afin d’examiner comment rendre plus performantes les exploitations agricoles familiales sur les aménagements hydro-agricoles (AHA). Dans le souci d’améliorer les dispositifs de conseil agricole, cette étude a été menée à travers un diagnostic sur six AHA (Konni 1, Konni 2, Namardé Goungou, Famalé, Gabou et Kandadji) afin d’identifier les forces et les faiblesses dans la mise en oeuvre du conseil agricole et de la gestion de l’eau selon l’âge (ancien, nouveau) et les types de productions (rizicult

Analyse des systèmes de production du périmètre irrigué de Sélingué (Mali)

Français

Le développement de l’irrigation fait partie des stratégies prioritaires dans les pays du Sahel pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire. À l’heure où les gouvernements s’engagent, une fois de plus, à augmenter les superficies irrigables, il a semblé pertinent d’analyser, conformément aux lignes directrices de la CEDEAO, les résultats obtenus sur des grands périmètres aménagés dans les années 80 et 90 afin d’en tirer les leçons pour les aménagements futurs.

Sécuriser les producteurs des périmètres irrigués de Sélingué et Maninkoura

Français

Cette étude présente les résultats des enquêtes auprès des acteurs paysans, gestionnaires et acteurs privés des périmètres de Sélingué et Maninkoura (Mali) concernant les modalités d’application et la pertinence du cahier des charges actuel. Les entretiens portaient sur le système de gestion foncière et le développement des périmètres tels que les acteurs pouvaient le percevoir. Il s’agissait, avec l’ensemble des acteurs, de discuter des formes de sécurisation foncière, nécessaires et envisageables, qui pourraient permettre un meilleur développement des exploitations familiales.

Évaluation économique ex-post des barrages de Niandouba et Confluent au Sénégal

Français

Cette étude réalise l'évaluation ex post de la richesse produite par les barrages de Niandouba et Confluent au Sénégal, en dresse un bilan financier pour l'Etat et met en evidence les leçons à tirer pour une meilleure planification à l’avenir. Ce rapport entend contribuer à la réflexion régionale concernant les coûts et les bénéfices des grands barrages en Afrique de l'Ouest.

La Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l'Ouest est une initiative financée par la Fondation Howard G. Buffett et mise en œuvre par IIED avec l'UICN.

Pages