La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

GWI en Afrique de l'Ouest - Capitalisation de 10 ans d’intervention sur la gouvernance des grandes infrastructures hydrauliques à travers la revue d’une sélection d’expériences

GWI en Afrique de l'Ouest - Capitalisation de 10 ans d’intervention sur la gouvernance des grandes infrastructures hydrauliques à travers la revue d’une sélection d’expériences
Langage de document: 
Français

Auteur(s): 
Madiodio Niasse

Le programme Global Water Initiative en Afrique de l’Ouest (GWI), appuyé par la Fondation Howard G. Buffett et mis en œuvre par IIED et l’UICN, est intervenu entre 2007 et 2017. L’objet du programme était le renforcement de la gouvernance des grande infrastructures hydrauliques (barrages et aménagements hydroagricoles), avec une attention particulière accordée aux populations les plus directement concernées par ces ouvrages : les communautés affectées par la réalisation de ces infrastructures et les exploitations familiales agricoles actives dans les périmètres irrigués.
 
Le présent rapport fait suite à la revue externe indépendante qui avait analysé en 2016 les résultats du programme GWI en termes d’influence des changements de politiques. Il porte sur la capitalisation d’expériences et consiste à jeter un regard rétrospectif sur dix ans d’intervention en choisissant dix des plus grands succès obtenus par GWI pour les analyser sous les angles : de la pertinence et valeur ajoutée des avancées notées par rapport aux questionnements et enjeux dans le secteur ; de la nature des actions menées et des solutions mises en œuvre ; des résultats obtenus ; de l’ampleur des résultats et la durabilité et la réplication de ces solutions ; et des enseignements de chaque réussite. 

L’ambition de cet exercice de capitalisation est de mettre à disposition des acteurs de l’eau et du foncier, en Afrique de l’Ouest et dans le monde, un document de référence succinct d’aide à la décision, utile surtout dans les processus de formulation de projets et programmes de développement et de politiques relatives à la gouvernance de l’eau et de la terre, et en particulier aux grandes infrastructures hydrauliques.

Date: 
Décembre 2017

Editeur: 
GWI Afrique de l'Ouest

Pays: