La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Mise en œuvre des recommandations de la CEDEAO sur les grandes infrastructures hydrauliques en Afrique de l'Ouest : aspects économiques

25 Mars - 26 Mars
2015Ouagadougou, Burkina Faso
Barrage de Sélingué, Mali.

L’atelier régional sur le thème « Mise en œuvre des recommandations de la CEDEAO sur les grandes infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest : aspects économiques » s’est tenu les 25 et 26 mars 2015 à Ouagadougou (Burkina Faso).

Cet atelier était organisé par le Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE) de la CEDEAO en partenariat avec le consortium formé par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l’Institut International pour l’Environnement et le Développement (IIED), grâce à un financement de la coopération britannique (UKAid) et de la fondation Howard G. Buffett à travers le programme de la Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l’Ouest. La rencontre a regroupé une quarantaine de participants des pays de l’espace CEDEAO : points focaux GIRE du CCRE, représentants des ministères de l’économie et des finances, points focaux nationaux de l’initiative irrigation au Sahel, société civile, acteurs de la recherche, gestionnaires de barrages, organismes de bassin, organisations régionales et internationales, personnes ressources.

Contexte de l’atelier

En avril 2014, les représentants du secteur de l’eau des États membres de la CEDEAO ont validé le projet de directive élaboré à partir des lignes directrices pour le développement d’infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest, obtenues suite au travail d’un panel d’experts indépendants et à des ateliers de concertation dans les bassins et au niveau de la région avec les États, les organismes de bassin et la société civile. Ces lignes directrices sont composées de 6 axes, 25 recommandations et 77 mesures qui sont présentés sous forme de principes.

Cet atelier de mars 2015 est une contribution à l’opérationnalisation de l’Axe 4 qui demande aux planificateurs et responsables de projet de mettre en œuvre des processus qui évaluent et optimisent la rentabilité des grands ouvrages hydrauliques. Il répond également à l’Axe 5 des lignes directrices, qui porte sur la capitalisation et l’échange d’expériences dans la zone CEDEAO sur les projets d’infrastructures dans le domaine de l’eau.

Résultats de l’atelier

Les conclusions et recommandations de l’atelier sont détaillées dans le rapport technique [en français] (qui contient également la liste des participants, le programme et les produits des travaux de groupes) ainsi que dans le communiqué final [en anglais].

Les présentations issues de l’atelier [en français] sont listées ci-dessous et sont également toutes disponibles directement sur la page Slideshare de GWI Afrique de l’Ouest :