La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Réflexion stratégique sur la contribution des projets hydro-électriques au développement local durable des zones affectées par les barrages en Guinée

Réflexion stratégique sur la contribution des projets hydro-électriques au développement local durable des zones affectées par les barrages en Guinée
Langage de document: 
Français

Auteur(s): 
CEMED, Mott MacDonald

Les aménagements hydroélectriques ont des impacts à long terme sur les personnes affectées par les projets (PAP), qu’elles soient déplacées ou hôtes. Des budgets sont prévus dans les plans de gestion environnementale et sociale et les plans d’action de réinstallation pour atténuer les impacts de ces projets sur les milieux biophysique et humain. Cependant, ces actions ponctuelles souffrent souvent de manque de suivi et de financement durable après les 2 ou 3 premières années de mise en opération. Il convient alors de réfléchir à des approches durables afin de rétablir convenablement les moyens de vie des PAP sur le long terme, et de permettre ainsi à ces projets d’appuyer le développement local au même titre que le développement national.

Après avoir réalisé une première étude sur le sujet appliquée au cas particulier du projet Fomi (2013), le Ministère de l’énergie et de l’hydraulique de Guinée, en partenariat avec la Global Water Initiative (GWI), a initié la présente étude pour analyser la faisabilité de la mise en place d’un mécanisme de partage des bénéfices au niveau national. Cette approche fait partie des bonnes pratiques préconisées par l’Association internationale de l’hydroélectricité (IHA) et la Directive de la CEDEAO relative au développement d’infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest.

La présente étude vise particulièrement à analyser les aspects juridiques, institutionnels et financiers concernant les modalités opérationnelles d’un mécanisme de financement des initiatives d’amélioration des moyens de vie des PAP et de préservation de l’environnement des bassins des barrages hydroélectriques sur le long terme.

Date: 
Septembre 2017

Editeur: 
GWI Afrique de l'Ouest

Pays: 

Type de document: