La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Les collectivités locales et la GIRE

L'approche de la GWI en matière de gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) dans nos cinq pays de programme a été développée dans le contexte de l'accroissement de la décentralisation dans l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest. Cette tendance a engendré à la fois des défis et des opportunités. Nous avons trouvé que les intérêts des secteurs public et privé dans le domaine de l'eau étaient divergents et pouvaient souvent s'opposer, ce qui rendait l'adoption d'une approche intégrée d'autant plus importante. En outre, le fait de travailler dans un environnement décentralisé a montré que la démocratie et la transparence étaient cruciales pour faire en sorte que les structures locales de gouvernance travaillent de manière efficace et efficiente pour la GIRE.

Nous avons mobilisé les autorités locales en charge de l'eau ainsi que les représentants des comités de l'eau dirigés par des parties prenantes dans la planification de l’utilisation et de la conservation de l'eau d'une manière équitable et durable. Nous avons facilité des discussions participatives sur la gestion de ressources en eau précises, telles que des barrages, et nous avons contribué à la rédaction d'accords portant sur le développement et la gestion des ressources en eau au niveau du sous-bassin.

Tous les documents énumérés ci-dessous capitalisent sur ce que nous avons appris sur la manière de faire en sorte que les structures décentralisées s’impliquent dans la GIRE.

Publications

 

En matière d’Aménagement en Eau Potable et l’Assainissement (AEPA), le Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), la Loi d’Orientation relative à la Gestion de l’Eau et tous les textes réglementaires qui s’y réfèrent constituent les principales références pour l’acti

À l'occasion du troisième anniversaire de la mise en œuvre du projet novateur GIRE (Gestion intégrée des ressources en eau) en Afrique de l'Ouest, GWI a décidé d’évaluer son impact dans la région.

Ces 3 documents sont des exemples d’accord préparés par la GWI pour la gestion et la protection des ressources en eau dans la commune de Ndoga Babacar de la région de Tambacounda au Sénégal.

La GWI a réalisé une évaluation de l’efficacité des structures de gestion des forages dans des villages du Burkina Faso. Nous avons sélectionné 12 sur 34 des villages projet.

Ces 3 documents sont des exemples d’accord préparés par la GWI pour la gestion et la protection des ressources en eau dans la commune de Ndoga Babacar de la région de Tambacounda au Sénégal.

Ces 3 documents sont des exemples d’accord préparés par la GWI pour la gestion et la protection des ressources en eau dans la commune de Ndoga Babacar de la région de Tambacounda au Sénégal.

En matière d’Aménagement en Eau Potable et l’Assainissement (AEPA), le Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), la Loi d’Orientation relative à la Gestion de l’Eau et tous les textes réglementaires qui s’y réfèrent constituent les principales références pour l’acti