La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Responsabiliser les exploitants familiaux

Élaboration du profil et du dispositif de conseil et des conseillers agricoles pour la plaine aménagée de Bagré

Français

La Global Water Initiative (GWI), en partenariat avec Bagrépôle et l’Union des groupements de producteurs de riz de Bagré (UGPRB), a conduit en 2013 une étude diagnostique sur les moyens d’existence des exploitants de type familial. Cette étude a révélé que l’offre et la qualité du conseil agricole sur la plaine aménagée de Bagré, au Burkina Faso, n’étaient pas performantes ni adaptées aux besoins des producteurs. 

Irrigation, sécurité alimentaire et pauvreté – Leçons tirées de trois grands barrages en Afrique de l’Ouest

Français

À l’heure où les gouvernements des pays du Sahel s’engagent à augmenter largement les superficies irrigables pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, il nous a semblé pertinent d’analyser, conformément aux lignes directrices de la CEDEAO en la matière, les résultats socio-économiques obtenus dans des périmètres aménagés de la région associés à des grands barrages.

Poursuivre la réflexion sur la sécurisation foncière (dans toutes ses dimensions) dans la grande irrigation au Sahel en vue d’améliorer les politiques et les pratiques

Français

Lors d'un atelier régional, organisé à Bamako les 7 et 8 septembre 2017, une cinquantaine de participants ont pu partager les expériences et acquis récents en matière de « sécurisation foncière » pour renforcer l’apprentissage et la mise en application par les acteurs ouest-africains des résultats aux niveaux politique et pratique.La rencontre était organisée par GWI, le Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) et le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS).

Date: 
7 Septembre 2017 - 8 Septembre 2017
Location: 
Bamako, Mali

Aménagements hydro-agricoles : un guide pratique pour sécuriser l’État et les producteurs au Niger

Français

Au Niger, dans un contexte menaçant la durabilité des aménagements hydro-agricoles, la sécurisation foncière permet de pérenniser les investissements de l’État et l’avenir des exploitants. Un guide pratique, le Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger, permet aujourd’hui d’accompagner et de faciliter cette opération au niveau national.

Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger

Français

D’après le recensement de la direction de la mise en valeur et de l’analyse économique de l’office national des Aménagements hydroagricoles (ONAHA), le Niger compte aujourd’hui 85 aménagements hydro-agricoles (AHA), qui s’étendent sur environ 16 000 hectares et font travailler plus de 40 000 exploitants. Dans le cadre du programme « Kandadji » de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger, ce sont près de 45 000 hectares supplémentaires qui devraient être aménagés d’ici à 2030. 

Guide ONAHA - Outils à télécharger

Français

Cette page regroupe l'ensemble des outils mis à disposition pour conduire les opérations de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger. Ces documents, qui s'utiliseront en complément du guide publié par l'office national des Aménagements hydro-agricoles (ONAHA), visent à faciliter et à guider la mise en oeuvre des activités pour les futures équipes en charge des opérations. 

Diagnostic institutionnel des organisations paysannes de la zone du barrage de Sélingué au Mali

Français

Dans la zone du barrage de Sélingué, au Mali, GWI a initié en 2013 un processus participatif sur le conseil agricole dans la zone de l’Office de développement rural de Sélingué (ODRS) pour changer les relations entre les parties prenantes (ODRS et producteurs).

Étude sur l’expérience du conseil agricole dans les périmètres nouveaux (Kandadji, Famalé et Gabou) et anciens (Namardé Goungou et Konni) au Niger

Français

Au Niger, l’office national des Aménagements hydro-agricoles (ONAHA) a sollicité l’appui de GWI afin d’examiner comment rendre plus performantes les exploitations agricoles familiales sur les aménagements hydro-agricoles (AHA). Dans le souci d’améliorer les dispositifs de conseil agricole, cette étude a été menée à travers un diagnostic sur six AHA (Konni 1, Konni 2, Namardé Goungou, Famalé, Gabou et Kandadji) afin d’identifier les forces et les faiblesses dans la mise en oeuvre du conseil agricole et de la gestion de l’eau selon l’âge (ancien, nouveau) et les types de productions (rizicult

Les acteurs de l’irrigation et du foncier rural au Niger, réunis les 16 et 17 juin à Konni, ont validé le guide qui permettra de conduire les opérations de sécurisation foncière sur l’ensemble des périmètres irrigués du territoire national.

Vers une vision commune : des plans d’action pour un conseil agricole approprié dans les périmètres irrigués d’Afrique de l’Ouest

Français

Les organisations de producteurs et les gestionnaires des grands périmètres irrigués d’Afrique de l’Ouest doivent collaborer pour s’accorder sur une vision des services agricoles qui puisse accroître la rentabilité du périmètre tout en répondant aux besoins des différents types de producteurs. Toutefois, il n’existe pas de mécanisme institutionnel en place qui permette aux différents groupes d’acteurs – qui ont divers niveaux de pouvoir – de se mobiliser à un niveau stratégique ou de négocier et d’aller de l’avant sur la base de cette position commune.

Pages