La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Investissements de qualité

Poursuivre la réflexion sur la sécurisation foncière (dans toutes ses dimensions) dans la grande irrigation au Sahel en vue d’améliorer les politiques et les pratiques

Français

Lors d'un atelier régional, organisé à Bamako les 7 et 8 septembre 2017, une cinquantaine de participants ont pu partager les expériences et acquis récents en matière de « sécurisation foncière » pour renforcer l’apprentissage et la mise en application par les acteurs ouest-africains des résultats aux niveaux politique et pratique.La rencontre était organisée par GWI, le Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA) et le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS).

Date: 
7 Septembre 2017 - 8 Septembre 2017
Location: 
Bamako, Mali

Étude comparative de la valeur actuelle du barrage de Sélingué et de la situation du bilan financier de l’État

Français

Cette étude réalise l'évaluation ex post de la richesse produite par le barrage de Sélingué au Mali, en dresse un bilan financier pour l'Etat et met en evidence les leçons à tirer pour une meilleure planification à l’avenir. Ce rapport entend contribuer à la réflexion régionale concernant les coûts et les bénéfices des grands barrages en Afrique de l'Ouest.

Réflexion stratégique sur la contribution des projets hydro-électriques au développement local durable des zones affectées par les barrages en Guinée

Français

La  Guinée a lancé une réflexion stratégique pour la mise en place d’un modèle de partage des bénéfices des projets hydroélectriques avec les populations affectées, en collaboration avec GWI, à travers une étude et un atelier de restitution avec les parties prenantes du secteur. Cet atelier, présidé par le ministère de l'Énergie et de l'Hydraulique, s'est tenu le 20 septembre 2017 à Conakry.

Date: 
20 Septembre 2017
Location: 
Conakry, Guinée

Aménagements hydro-agricoles : un guide pratique pour sécuriser l’État et les producteurs au Niger

Français

Au Niger, dans un contexte menaçant la durabilité des aménagements hydro-agricoles, la sécurisation foncière permet de pérenniser les investissements de l’État et l’avenir des exploitants. Un guide pratique, le Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger, permet aujourd’hui d’accompagner et de faciliter cette opération au niveau national.

Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger

Français

D’après le recensement de la direction de la mise en valeur et de l’analyse économique de l’office national des Aménagements hydroagricoles (ONAHA), le Niger compte aujourd’hui 85 aménagements hydro-agricoles (AHA), qui s’étendent sur environ 16 000 hectares et font travailler plus de 40 000 exploitants. Dans le cadre du programme « Kandadji » de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger, ce sont près de 45 000 hectares supplémentaires qui devraient être aménagés d’ici à 2030. 

Guide ONAHA - Outils à télécharger

Français

Cette page regroupe l'ensemble des outils mis à disposition pour conduire les opérations de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger. Ces documents, qui s'utiliseront en complément du guide publié par l'office national des Aménagements hydro-agricoles (ONAHA), visent à faciliter et à guider la mise en oeuvre des activités pour les futures équipes en charge des opérations. 

Jerome Koundouno

Peut-on construire un bon barrage ? Jérôme Koundouno donne son point de vue sur un nouveau texte régional qui pourrait bien atteindre son objectif : des grands barrages qui permettent le développement national tout en respectant l’environnement et en apportant des bénéfices à tous. 

La 78e session ordinaire du Conseil des Ministres de la CEDEAO, qui s’est tenue à Monrovia (Libéria) les 1er et 2 juin 2017, a adopté une directive sur le développement d’infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest.

Les acteurs de l’irrigation et du foncier rural au Niger, réunis les 16 et 17 juin à Konni, ont validé le guide qui permettra de conduire les opérations de sécurisation foncière sur l’ensemble des périmètres irrigués du territoire national.

Évaluation économique ex-post des barrages de Niandouba et Confluent au Sénégal

Français

Cette étude réalise l'évaluation ex post de la richesse produite par les barrages de Niandouba et Confluent au Sénégal, en dresse un bilan financier pour l'Etat et met en evidence les leçons à tirer pour une meilleure planification à l’avenir. Ce rapport entend contribuer à la réflexion régionale concernant les coûts et les bénéfices des grands barrages en Afrique de l'Ouest.

La Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l'Ouest est une initiative financée par la Fondation Howard G. Buffett et mise en œuvre par IIED avec l'UICN.

Pages