La Global Water Initiative (GWI) était un programme de recherche-action et de plaidoyer qui a pris place de 2008 à 2017. Le projet est maintenant clos. Ce site n'est plus mis à jour, mais l’ensemble de ses ressources restent accessibles jusqu'au 1er octobre 2020, date à laquelle il sera également fermé. Après cette date, des informations sur le projet et les principales publications de GWI resteront disponibles sur le site internet de l'IIED et dans sa section Publications.

  • English
  • Français

Partager les bénéfices

Partager l’eau et ses bénéfices : les leçons de six grands barrages en Afrique de l’Ouest

Français

Au cours des cinquante dernières années, plus de 150 grands barrages ont été construits en Afrique de l’Ouest. Bien d’autres sont en phase de planification pour faire face aux besoins de la région en termes d’énergie, d’eau et d’alimentation et leur mise en eau nécessitera le déplacement de plusieurs milliers de résidents locaux. La réinstallation des populations affectées et la reconstruction de leurs moyens de subsistance ont connu un succès mitigé dans la région.

Jamie Skinner

Consultation des populations affectées par le barrage de Kandadji sur la question du bail em

Notes de réflexion sur l’état des textes et les besoins de réforme pour la gestion du foncier irrigué au Niger

Français

Le début de la mise en oeuvre du Programme Kandadji a fourni l'occasion de mener d’importants travaux et réflexions autour des textes sur le foncier irrigué au Niger, lesquels ont donné lieu à des recommandations fortes pour améliorer le cadre juridique de la gestion du foncier public, en particulier le foncier irrigué.

Élaboration d'un bail emphytéotique et d'un cahier des charges pour la juste compensation dans le cadre du barrage Kandadji au Niger

Français

Le barrage de Kandadji, actuellement en construction au Niger, déplacera 38 000 personnes. Le Haut Commissariat à l’Aménagement de la Vallée du Niger (HCAVN) s’est engagé, conformément aux dispositions juridiques en la matière, à compenser les terres traditionnelles perdues par des terres irriguées, dans le cadre du Programme Kandadji.

Etude pour la création d' un mécanisme de partage des bénéfices de l'électricité produite par le barrage de Kandadji

Français

Cette étude propose la création d'un fonds de développement local comme mécanisme de partage des bénéfices de l'électricité produite par le barrage de Kandadji avec les populations affectées. L'étude fournit également des conseils sur la mise en place du fonds ainsi que sur les changements nécessaires dans la législation du Niger (spécifiquement le code de l'électricité). Le fonds serait connu comme le ‘Fonds d’Investissement pour le Développement Local de la zone affectée par le barrage de Kandadji’ (FIDEL-K).

Étude sur le partage des bénéfices issus de la vente de l'électricité de Kandadji avec les populations affectées

Français

La présente étude vise à éclaircir les aspects juridiques, institutionnels et financiers concernant les modalités opérationnelles d’un partage de bénéfices de la vente d’électricité qui serait issue de l’exploitation du barrage de Kandadji avec les populations déplacées.

Pour en savoir plus, voir notre travail au Niger

Consultations locales des populations expropriées de la zone du barrage de Kandadji sur le projet de bail emphytéotique

Français

Le Haut Commissariat à l’Aménagement de la Vallée du Niger (HCAVN) a initié, au nom de l’Etat du Niger, l’élaboration d’un document de contrat-type de bail emphytéotique pour les populations expropriées de la zone du barrage de Kandadji. Les dispositions de ce contrat de bail doivent traduire la juste compensation des droits fonciers des populations, expropriées de leurs terres de culture.

Niger: un fonds local pour partager les bénéfices du barrage de Kandadji

Français

Cette fiche d'information décrit comment les bénéfices économiques du barrage de Kandadji au Niger pourraient offrir une source de développement à long terme aux populations locales par la création d’un fonds local : le FIDEL-K. Au Niger, les ressources naturelles, dont les ressources en eau, appartiennent au peuple. Toute action visant leur mise en valeur doit prendre en compte l’intérêt des populations présentes et futures, et l’exploitation des ressources de chaque commune doit servir de base pour son développement.

Communiqué final de l'atelier national sur la sécurisation foncière des terres agricoles au profit des populations affectées par le barrage de Fomi

Français

Ce communiqué final rassemble les conclusions et recommandations de l'atelier national organisé le 4-5 Mars 2015 par le ministère de l'Energie et de l'Hydraulique de la Guinée avec le soutien de GWI Afrique de l'Ouest. L'atelier a porté sur les réformes législatives et administratives qui doivent avoir lieu en Guinée dans le cadre du projet de construction du barrage de Fomi dans le bassin supérieur du fleuve Niger.

Pages